TIRAGE A LA GOMME BICHROMATEE

Description du procédé

08 gommes genouLe tirage à la gomme bichromatée est une technique photographique non-argentique qui s’effectue par tirage-contact et à la lumière du soleil (ou UV) . Elle fait intervenir les matériaux du peintre : gomme arabique (sève d’acacia) qui sert de liant, papiers aquarelles, pigments, peintures, pinceaux…

Tout l’intérêt de la technique repose dans la succession des couches de couleurs que le photographe utilise dans son tirage. L’image se construit ainsi au fur et à mesure des couches et les interventions successives permettent d’obtenir la densité du tirage final.gomme la mère nouvelle pr web On utilise pour cela un papier de type aquarelle à fort grammage (au moins 300g/m2) . Après mélange de la gomme arabique, du pigment et du produit chimique sensibilisateur (le bichromate de potassium) le papier est émulsionné et mis à sécher avant d’être insolé par tirage-contact à l’aide d’un négatif grand format (impression numérique ou argentique)

Un tirage à la gomme bichromatée peut compter 3,4,5 voir 10 couches parfois! Tout dépend des couleurs et de la densité souhaitée par le photographe.

Il s’agit d’après moi d’un des procédés artisanaux les plus passionnants et les plus créatifs.

La liberté d’interprétation et d’expression de l’artiste y est infinie et la recherche des nuances par superposition des couches (jeu d’opacité ou de transparences) permet d’obtenir des teintes variées très subtiles.

Ici l’expression ‘sculpter’ la lumière prend tout son sens !

La texture du tirage final fait toute la particularité de cette technique: les couches successives de gomme et de pigments offrant de légers reliefs et modelés au tirage, on a presqu’envie de toucher l’image pour la saisir entièrement.

 

J’ai réalisé il y a quelques temps une petite vidéo pour permettre aux personnes que la technique intéresse de ce faire une petite idée sur la manière de procéder. La gomme est un procédé exigeant qui demande du temps, de la patience, des essais et erreurs mais qui est vite très amusant quand on a compris les bons gestes et temps.

 

Gomme bichromatée couleurs

On peut également pratiquer la gomme bichromatée en trichromie en utilisant 3 négatifs jet d’encre décomposés en Cyan / Magenta / Jaune et retrouver des couleurs plus ou moins originales. (plus ou moins car l’idée de ce type de tirage n’est pas forcément de parvenir à un réalisme total mais de créer, avec toute la liberté qu’offre le procédé, des ambiances particulières)

gomme-trichro-helene-avec-bords

 Gomme bichromatée en trichromie (Cyan/Magenta/Jaune)

Histoire du procédé

En 1855, Alphonse Poitevin, ingénieur chimiste français, découvre que le bichromate de potassium possède la propriété de rendre insoluble la gomme arabique (sève d’acacia) après avoir été exposée à la lumière UV.

Cette technique de tirage sera adoptée très rapidement après sa découverte, et largement adoptée dans les années 1860  par Robert Demachy, chef de file du Mouvement Pictorialiste

Galerie de tirages à la gomme bichromatée – Pictorialisme

 Galerie personnelle de tirages à la gomme bichromatée / série ‘Murmures’ / Amandine Julien

FacebookTwitterGoogle+Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>